Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 septembre 2009 4 10 /09 /septembre /2009 13:50



          

Dans les bestiaires chrétiens du moyen âge il existe des « créatures du bien ». C’est probablement le cas de la salamandre, luttant contre les « forces maléfiques ». Elle possède certains pouvoirs. On lui a associé un riche background historique et symbolique.

 

sur cette image : une des 300 salamandres ornant le plafond du château de Chambord (Loir et Cher)

source web http://www.kidadoweb.com/encyclopedie-enfants/?p=49

 

 

 

LA SALAMANDRE : DESCRIPTION GENERALE

 

La science et la zoologie n’étant pas le fort de cette époque, les écrits et images ne faisaient aucune distinction entre les animaux réels et ceux imaginaires. Bien que souvent décrites à des fins de paraboles religieuses ou de christianisation des païens,  l’existence de ces créatures légendaires semblait communément admise par les gens de cette époque.   La salamandre occupe une place privilégiée dans les bestiaires médiévaux, et pourtant elle reste pas vraiment associée au dogme et à la morale des clercs.

 

une salamandre de la vraie vie (source image : http://www.linternaute.com/nature-animaux/nature/dossier/fete-nature/6.shtml )

 

La salamandre du monde réel est un petit amphibien dégageant une sécrétion laiteuse plus ou moins ignifuge, substance toxique que cet animal utilise pour se défendre

 

Dans les légendes chrétiennes la salamandre, de  couleur variable, se trouve dotée de puissants pouvoirs :

 

1)      Elle empoisonnerait les fruits en montant sur les pommiers pour les contaminer de sa substance, selon Guillaume clerc de Normandie. Il explique ensuite dans son bestiaire (13e siècle) que la salamandre répandrait son venin dans l’eau des puits.

 

2) elle résiste au feu. Mieux encore : elle éteint le feu sur son passage, par sa seule présence.

 

3) paradoxalement elle se nourrit de feu passant dans sa gueule. (selon De Tillbury, en autres)

 

 

Le Physiologus écrit : « si elle pénètre dans une fournaise de feu ardent, la fournaise s’éteint entièrement…… » (fin de citation)

 

De prime abord on pourrait croire que la salamandre avec son venin formait une créature démoniaque, mais il n’en n’est rien. Ce poison de la salamandre légendaire était-il donc pour les clercs de l’époque une façon d’induire l’idée suivante : pour se montrer vraiment bienveillant faut-il d’abord avoir la possibilité de choisir entre faire du mal ou du bien ? 

  Le jeu des contraires et la quête d’équilibre sont probablement suggérés plus loin  dans le Physiologos : « des enfants jetés dans la fournaise…. ils ont refroidi la fournaise par l’effet des contraires » (fin de citation)

 

DIVERSES ATTRIBUTIONS ET SYMBOLIQUES

 

L’idée de la salamandre qui éteindrait le feu en marchant a tout d’abord été formulée par Aristote. Certaines propriétés plus ou moins ignifuges de la salamandre réelle étaient en effet connues dés l’antiquité, dans la limite des connaissances scientifiques de l’époque.

Bien que réputée venimeuse, la salamandre symbolise surtout la foi ardente, celle qui « déplace les montagnes ».  Son pouvoir légendaire majeur consiste  effectivement à éteindre le feu sur son passage.

Certains y voient une allusion à l’épisode de Daniel dans la fosse aux lions.

 

Rubens : Daniel dans la fosse aux lions    (source image : http://www.litteratureaudio.com/img/Rubens_-_Daniel_dans_la_Fosse_aux_Lions.jpg )

Saint Daniel , persécuté par les romains,  survécut aux lions grâce à la très grande ferveur de sa foi à toute épreuve.

 

L’épisode biblique venant renforcer ce symbole est celui des 3 enfants jetés dans le feu. Le roi Nabuchodonosor avait ordonné de brûler vif trois enfants de religion juive. Le mythe biblique raconte que la foi des enfants se fit si grande qu’ils triomphèrent des flammes.

Selon Pierre de Beauvais ces deux épisodes véhiculeraient l’idée de la foi capable de surmonter la cruauté des tyrans.

 

 

Toutefois je vais citer un élément atypique face aux généralités de ces légendes : une salamandre aurait été tuée par un héros chrétien dans « Jean de l’ours » (l’histoire complète ici http://www.unblogreveur.net/article-32802318.html  ) , mais cela fait-il forcément pour autant de la salamandre une créature de nature malveillante dans cette histoire-là?    

 

N’étant pas un as de la théologie,  ce qui va suivre dans ce petit paragraphe  soulève des aspects complexes que je ne maîtrise pas totalement. En tous cas ce qui me paraît fort probable, c’est que malgré son fort bagage de foi religieuse, la salamandre des bestiaires représenterait une créature de l’ambiguité et de l’équilibre des contraires , car :

 

1)      elle éteint le feu tout en s’en nourrissant et en demeurant vénéneuse.

 

2)      cette créature ne fait pas l’objet de leçons de morale chrétienne à proprement parler, mais constitue plutôt un exemple de forte ferveur religieuse et de sagesse.

 

 

3)      Guillaume clerc de Normandie associe-t-il en fait la salamandre à la libido « correctement canalisée » ?  C’est du moins mon hypothèse car ce clerc parle de « feu de la luxure » et de « grand embrasement des vices » concernant la salamandre qu’il juge sage créature quoique vénéneuse. Guillaume clerc de Normandie, habitué des ambiguités symboliques,  a par ailleurs critiqué certains moines orgiaques de son époque .  En outre, l’anonyme  Bestiaire d’amour rimé  dit « la salamandre est un serpent qui vit dans le feu qui ne craint pas qu’il la brûle … » (fin de citation).

      Voilà sur quoi je fonde mon hypothèse…

 

PORTEE HISTORIQUE :

 

 

 

 

 La salamandre fut l’emblème royale que choisit François 1er à l’époque de la renaissance. A t-il donc été séduit par l’idée d’endurance et de tempérance au cœur de la souffrance si chère au thème de la salamandre ?

 

 

 Il a fait orner les châteaux de Chambord et Blois par des motifs de salamandres. En termes d’armoiries la salamandre symbolise la tempérance et la justice.

J’ai comme l’impression que la salamandre légendaire  s’avère assez récurrente dans la région des châteaux de la Loire. De nos jours le nom de ce reptile se retrouve assez souvent dans l’industrie hôtelière de cette région, sous diverses formes…

 

 

 

Sur l’image ci-dessus : salamandre au château de Blois , source web : http://www.chateaudeblois.fr/spip.php?article62

 

 

 

Et pour finir :

 

source image : http://www.delices-de-loire.fr/photos/salamandre.jpg

 Avec modération, vous reprendrez un petit coup de Salamandre ?    -)

 

 

 Bibliogaphie : 

 "animaux mythiques et réels du moyen âge" ( par Josy Marty Dufaut)

wikipédia

 

 ~~Edit du 17 juin 2016 : ~~Si vous aimez les mythes, contes et légendes vous pouvez consulter mon livre en version papier https://www.amazon.fr/m%C3%A9moires-Galaxytime-diverses-galaxies-%C3%A9poques/dp/1517300428/ref=sr_1_1?ie=UTF8&qid=1466179089&sr=8-1&keywords=m%C3%A9moires+du+Galaxytime  et en version ebook ici https://www.amazon.fr/m%C3%A9moires-Galaxytime-diverses-galaxies-%C3%A9poques-ebook/dp/B00WY71VC8/ref=sr_1_2?ie=UTF8&qid=1466179089&sr=8-2&keywords=m%C3%A9moires+du+Galaxytime  

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Benoitreveur - dans Mon petit bestiaire
commenter cet article

commentaires

Sheliak 16/09/2009 19:54

Salut Benoit,
décidément j'ai du mal à enregistrer mes messages... enfin bref. Je trouve là encore une lecture intéressante, bravo à toi. Tu savais que la Salamandre était aussi réputée empoisonnée les eaux. On croyais autrefois qu'elle secretait un puissant poison et que par simple contact elle empoisonnait les puits...

Benoitreveur 16/09/2009 20:28


ah ? ça m'a fait pareil il y a quelques temps sur d'autres blogs: pas moyen de publier des commentaires.... le bug doit être assez global

Pour l'empoisement des puits par la salamandre oui j'en ai parlé dans l'article, mais je n'ai entendu le "par simple contact" que pour le fait d éteindre le feu.... La version que tu donnes je
connaissais pas en entier, c'est sans doute une autre version locale qui tenait compte du fait que le liquide est à la fois partiellement "antifeu" en plus d'être un venin....


Nilumel 13/09/2009 09:23

Bonjour, ton article m'intéresse beaucoup. Il ouvre de nombreuses pistes de réflexion. Ainsi quand tu parles du choix entre le bien et le mal, du jeu des contraires et de la quête de l'équilibre.
Je crois aussi que la salamandre est un symbole fort en alchimie. Elle est associée au mercure, le vif argent, l'esprit créateur. Elle est le symbole du feu, indispensable pour la transmutation du plomb en or... Il n'est donc pas étonnant de la retrouver dans l'emblème des rois de France, tel, comme tu le cites, François premier. A bientôt.

Benoitreveur 13/09/2009 18:35


ah alors l'alchimie j'y connais rien et c'est pas dans mes thèmes favoris, mais à mon avis ce rapport ambigu qu'entretient la salamandre avec le feu ne constitue pas pour autant la
présumée "pierre philosophale"....  ce que je crois certain c'est qu'avec la salamandre certains ont reussi à transformer des fruits de la terre en ..... bouteilles d'alcool
-)

A+



Caliope 12/09/2009 13:27

Ah, Graham Masterton a écrit un roman sur ce thème, vraiment excellant ^^

Benoitreveur 13/09/2009 18:40


ah ouais c'ets vrai que masterton c'est du fantazstique moderne très sympa à lire.... mais je ne savais pas pour autant qu'il avait fait un roman avec des salamandres, merci de l'info


Allkey 11/09/2009 19:41

je découvre une facette de cet animal que je n'aurais sans doute jamais connu. Cela à du te prendre du temps pour te documenter...
Ps:comme on dit, tout est bien qui fini bien.. Hip'ss :b

Benoitreveur 11/09/2009 23:40


oui mais c'est un "boulot" documentaire qui m'a plu, d'ou les guillemets à "boulot" -)

content de voir que tu t'es intéressé à cette bestiole reptilienne -) 

A+



SAD 11/09/2009 19:37

j'adore tes articles, à chaque fois j'apprends plein de choses... si j'avais plus de temps je ferais un tour dans tes archives... un jour j'espère...

Benoitreveur 11/09/2009 23:46


merci pour la lecture,

alors justement si ça peut répondre à ton souci de faire le tri parmi mes anciens articles (j'imagine le supplice de celui ou celle qui s'amuserait à tous les relire depuis le début du blog):

 j'ai commencé mardi dernier a publier de brefs articles qui mettent le lien web de quelques anciens sujets de la rubrique "fantastique legendaire", généralement je mets les sujets qui
ont été les plus regardés.... la semaine passé ca a été les articles de mythologie, la semaine prochaine ca sera quelques autres des anciens articles de la rubrique "fantastique legendaire"..... je
ne sais pas si ca t'aidera a coup sur à faire le tri, ne conaissant pas tes gouts, disons que ces listes sont une selection perso que j'ai  faite entre les priorités thématiques du blog et le
nombre de lecteurs et de commentaires recus sur le blog ou en mail... 

A+


Présentation

  • : cestbeaulesreves
  • cestbeaulesreves
  • : bienvenus sur ce blog dédié aux mythes, contes et légendes classiques mais aussi à la fantasy et à la science fiction (notamment contes de SF et suites futuristes de légendes, dans mon livre "Les mémoires du galaxytime").
  • Contact

Recherche

Thèmes