Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 novembre 2009 7 22 /11 /novembre /2009 15:05






       

SAD  vient de faire un nouveau dessin sur une créature:  l’hippogype

 

 

 

Dessin publié avec l’autorisation de l’auteur SAD, son article : http://sadland.over-blog.com/article-l-hippogype-39230501.html

 

L’hippogype, superbe parodie de l’hippogriffe antique,  est un cavalier sélénite chevauchant ce gigantesque oiseau à trois têtes, c’est le cas dans une scène du « Baron de Münchhausen »  (à ce sujet  mon article ici http://www.unblogreveur.net/article--les-aventures-fantastiques-du-baron-de-munchhausen-37981151.html ). Mais au delà du film de Terry Gilliam,  Lucien de Samosate  a de toute manière influencé en partie ce conte célèbre du baron de Münchhausen.

 

Selon Lucien de Samosate, l’hippogype désigne non pas la monture, mais l’habitant de la lune qui chevauche ce vautour à trois têtes , impressionnant volatile haut et large comme le mât d’un navire. On apprend dans « Histoire véritable » (par Lucien de Samosate, lisible ici http://www.mediterranees.net/mythes/lucien/index.html ) que ces hippogypes sont des sentinelles aériennes veillant sur la lune, informant leur roi de ce qui se passe sur leur domaine lunaire. Ces cavaliers hippogypes ont infligé de puissantes charges à leurs ennemis Héliotes (habitants du soleil) lors d’une bataille.

Je ne me souviens pas si « histoire véritable » mentionne en profondeur les caractéristiques physiques de ces habitants lunaires, je me souviens juste que certains des extra-terrestres décrits par Lucien ont pour particularité le fait que ce soit les hommes et non les femmes qui accouchent et mettent au monde les enfants.

Dans « le baron de Munchhausen » les sélénites (habitants de la lune) possèdent une tête amovible, pouvant se déplacer loin et indépendamment de leurs corps, et dans « le secret des sélénites », les sélénites ont eux aussi cette tête amovible, avec une corne sur le front et possèdent trois jambes, parfois ils chevauchent eux aussi des créatures volantes, et utilisent un armement que en renierait pas Lucien (voir ci-dessous).

Chez Lucien, le roi des sélénites n’est autre qu’Endymion  exilé sur la lune (c’est lui qui dans la mythologie greco-romaine fut l’amant de Séléné alias Diane).

 

 

Lucien de Samosate était syrien, il vivait au deuxième siècle après JC. On lui doit des récits parodiques qui sont sans doute les prémisses de ce qui deviendra plus tard le « space opera/planet opera ».

 

 

sur cette vidéo du baron munchhausen, en milieu de vidéo on voit le roi des sélénites camper un hypogype..

 

Je n’aime pas résonner en termes de genres, car où commence la « science fiction », ou s’arrête le « space opera » ? La « science dark light fantasy  etc….. ??? -)

    Peut on à coup sur classer toutes les œuvres dans au moins une catégorie ? 

Lucien de Samosate vécut dans la période antique, il écrivait en grec. Cependant il est souvent considéré comme le précurseur de ce que l’on classe de nos jours sous le terme « science fiction »

En effet les deux tomes d’ »historie véritable » de Lucien de Samosate

racontent un voyage qui fera visiter la lune, divers astres, rencontrer les sélénites (le voyage lunaire est un des grands thèmes du baron de Munchhausen) , les héliotes ( habitants du soleil), les diverses créatures peuplant ces astres, puis après un retour sur la mer, on découvrira un continent entier à l’intérieur d’une baleine (passage qui inspira le baron de Munchhausen)  et ensuite des îles et peuples et dieux étranges, des habitants de la mer ,  etc ….

 

Dans son article, SAD fait la remarque pertinente selon laquelle il n’y a pas de base scientifique chez Lucien de Samosate, je dirais qu’il a « sa logique du conte à lui ». Pour de la « base scientifique », teintée de parodie dans un récit reprenant ce légendaire thème du voyage lunaire, on peut par exemple se pencher sur Hans Pfaal d’edgar Poe (article ici http://www.unblogreveur.net/article-33926292.html ) . En revanche « le secret des sélénites «  (article ici http://www.unblogreveur.net/article-34674762.html ) conte un voyage lunaire très inspiré des créatures de Lucien de Samosate……

 

Au fil de ce récit et des créatures délirantes qui défilent, on sent que Lucien de Samosate voulait faire une parodie de la mythologie antique, gréco-romaine principalement.  Son pseudo « toute ressemblance serait fortuite « -)    vient achever avec brio cette superbe « mission accomplie » : non seulement on se poile en voyant des parodies de mythes et contes  tel un Terry Pratchett avant l’heure, mais en plus , ces parodies remplissent parfaitement leur but « tacite  «  et ultérieur de nous faire réfléchir à certaines choses via le rire….. la mission parodique de Lucien de Samosate m’a l’air de s’êre soldée par un succès….

C’est ainsi qu’entre autres exemples on voit des dieux de l’olympe et des juges des enfers tournés en dérision , la connotation souvent phallique des armements contribuant aux exploits des guerriers mythiques satyrisée par des armements « potagers «  de ces peuples extra terrestres » ( champignons en guise de boucliers et leurs lances sont…… des queues d’asperges……)

Entre autre exemples de l a grande influence ultérieure de Lucien de Samosate : on sent à la lecture les bases de ce qui donna plus tard « les voyages de Gulliver », par exemple.

 

Entre autres créatures extra-terestres inventées par Lucien de Samosate on trouve un croisement entre le centaure et pégase : un homme cheval portant des ailes. Il y a aussi par exemple des fourmis géantes volantes dotées de cornes (servant, je crois, de monture aux troupes héliotes)

 

Je regrette juste que Lucien n’ait pas autant décrit le soleil et autres astres  avec le même sens du détail que lors de la description du palais des sélénites : il y a dans ce palais lunaire un miroir permettant de voir en direct ce qui se passe sur la terre, un peu comme une télévision…. (mais avec recours à la magie et non à la technologie)

Lucien de Samosate avait écrit ça près de 1800 ans avant l’invention de la télé, alors Lucien de Samosate était il à la fois un Terry Pratchett et un Jules Verne méconnu de l’antiquité ?

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Benoitreveur - dans Mon petit bestiaire
commenter cet article

commentaires

SAD 23/11/2009 21:00


c'est vrai que ce Lucien avait beaucoup d'imagination... encore merci de me l'avoir fait découvrir...


Benoitreveur 24/11/2009 22:44


et toi merci pour le dessin


Présentation

  • : cestbeaulesreves
  • cestbeaulesreves
  • : bienvenus sur ce blog dédié aux mythes, contes et légendes classiques mais aussi à la fantasy et à la science fiction (notamment contes de SF et suites futuristes de légendes, dans mon livre "Les mémoires du galaxytime").
  • Contact

Recherche

Thèmes