Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 décembre 2009 6 12 /12 /décembre /2009 19:50



Cette légende franc-comtoise nous vient elle aussi de la région du Doubs. Le cadre serait formé par  les ruines d’un château médiéval se trouvant sur la montagne d’Arguel, à une lieue de Besançon.

La vox populi et les armoiries de ce château leur attribuaient une mystérieuse comète d’or.

 

Au 14 ème siècle, Jacques d’Arguel, seigneur vivant dans ce château accrut la fortune familiale en rackettant les commerçants de Besançon.

C’est ainsi qu’en 1336 le vicomte Jean de Chalon lança une expédition punitive contre le château de cette canaille de sire d’Arguel. Les gardes et les citoyens du vicomte mirent le château à sac, mais jamais ils ne trouvèrent le sire d’Arguel ni la fameuse comète d’or.

Le château fut brûlé et mille des hommes du vicomte moururent quelques semaines plus tard dans une autre bataille contre un autre seigneur : la triste journée de Malecombe.

Depuis , au fil des époques de nombreuses personnes tentèrent de retrouver cette mystérieuse comète d’or, mais à chaque fois en vain.

Au 18ème siècle, un paysan de la région décida de mener l’enquête : il se rendit un soir de Noël dans les ruines du château d’Arguel.

Une fois sur les lieux, il entra dans le souterrain et se laissa guider par la lumière qu’il voyait au loin dans le corridor.

Il finit par tomber nez à nez avec une porte métallique, il frappa trois fois. Quelle ne fut pas sa surprise : un page vêtu de riches habits médiévaux lui ouvrit. Le page emmena le paysan dans une vaste salle remplie de chevaliers et de gentes dames qui partageaient un somptueux banquet. Celui qui était assis à la place d’honneur n’était autre que Jacques d’Arguel lui-même, paré de ses plus beaux habits. Ce seigneur d’un autre âge servit à boire et à manger au paysan qui n’en croyait pas ses yeux : 400 ans après, Jacques d’Arguel et ses servants étaient là à festoyer dans une salle richement décorée des souterrains du château !!!!

 

 

(Il n’est pas précisé si en voyant ces hommes d’un autre âge portant leurs tenues d’époque il s’agirait d’un « voyage dans le temps «  en entrant dans ce souterrain ou si ces hommes revenus du passés seraient des spectres.  Sans doute faut il aussi se souvenir que les spectres divers sont assez fréquents dans les légendes franc- comtoises)

 

Quand commença le bal à la fin du repas, le page emmena notre archéologue de Noêl dans une salle où se tenait la fameuse comète.

La comète avait deux escarboucles disposées comme des yeux, une gueule béante et des diamants et autres pierres précieuses composaient sa queue et sa chevelure.

Le page lui dit qu’il pouvait mettre sa main dans la gueule de la comète pour en extraire l’or qu’il voulait, chose que fit notre archéologue de Noel qui s’enrichit ainsi….

Mais en retournant dans la salle de banquet les choses avaient bien changé : dans une chaleur ardente caverneuse les hommes qui festoyaient quelques minutes avant étaient désormais en armures et  se débattaient, enchaînés aux parois du souterrain hostile au milieu duquel coulait désormais un fleuve de feu. Le paysan s’enfuit. Avant de se séparer de lui le page lui dit de ne surtout parler à personne de ce qu’il avait vu.

Mais bien des années plus tard, quand il était dans ses vieux jours, l’homme trahit le secret et raconta son aventure à une tablée… il mourut subitement au moment même de prononcer le dernier mot de son histoire.

 

 

 

Cette comète magique peut faire penser à la vouivre  (article la vouivre ici http://www.unblogreveur.net/article-32559019.html ) car certains récits franc-comtois décrivent la vouivre comme une sorte de dragon volant dans les airs avec des ailes de feu, d’autres encore pensent que les étoiles filantes seraient la trace que laisse une vouivre lors de son passage dans le firmament. De plus l’homme a certes bénéficié du trésor de la comète, mais la comète a fini par se venger en retournant cela contre lui, chose que fait également la vouivre avec quiconque lui vole son escarboucle…

 

    Source : les "contes récits et légendes des pays de France (tome 2)  par C. Seignolle)

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Benoitreveur - dans Légendes
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : cestbeaulesreves
  • cestbeaulesreves
  • : bienvenus sur ce blog dédié aux mythes, contes et légendes classiques mais aussi à la fantasy et à la science fiction (notamment contes de SF et suites futuristes de légendes, dans mon livre "Les mémoires du galaxytime").
  • Contact

Recherche

Thèmes