Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 octobre 2011 5 21 /10 /octobre /2011 10:46

 

 

Il reste  plus d’une semaine avant Haloween. Voici toutefois cette histoire d’épouvante de la région PACA : la maison hantée de Caromb (dans le Comtat Venaissin). se nomme également « Pré-Fantasti ». Elle se situe à la sortie de Caromb, route de Malaucène.


le  domaine de la  Préfantasti de nos jours (source image http://www.ville-caromb.fr/visite-guidee/la-pre-fantasti  )

 Cette légende relate qu’en 1623 Mafféo Barberini devint le pape Urbain VIII.  Il avait trois neveux. Je ne sais pas si il faut voir là ou non  une intrigue historique façon « les Borgia », mais  deux des neveux devinrent alors cardinaux tandis que le troisième fut nommé prince de Palestine et préfet de Rome. Le supposé manque de discrétion de ces 2 nouveaux cardinaux (Antonio et Francesco Barberini) attira bientôt le discrédit sur leur oncle : ils auraient pratiqué alchimie et autres sciences occultes (chose gênante pour leur oncle pape).  

 Vers 1635 , ils furent donc envoyés, par leur oncle, dans une région éloignée, afin d’étouffer les rumeurs.  (Dans la version historique on apprend en revanche qu’il s’agirait de leur propre décision)  Les deux frères arrivèrent ainsi à Caromb, dans la demeure qui allait ensuite se nommer « préfantasti »

A en croire la légende, ils se lancèrent dans le commerce plus ou moins licite d’un « élixir de longévité « qu’ils pensaient avoir concocté. Mais l’un des deux eut un jour la sensation de se faire rouler par son associé alchimiste cardinal à qui il lança donc du vitriol en pleine figure.   Le malheureux défiguré  et brûlé agonisa des heures durant. Ce meurtre resta impuni par la loi.

Mais le fantôme de la victime revint chaque nuit rappeler sa présence à son meurtrier qui sombra dans la folie.   

 ,

Plus tard, en 1909,  cette propriété du préfantasti était à l’abandon depuis belle lurette.     Cette année là , en mars, Marius Jouve (un artiste et poète de la localité voisine nommée « Le Barroux ») se promenait du coté de Caromb.   Il découvrit , un peu à l’écart de la route, une vieille maison abandonnée ( en l’occurrence le Préfantasti).   Il ne restait plus que quelque pas à Marius avant de se retrouver face a l’entrée de cette vieille bâtisse qui l’intriguait. Mais sa curiosité ne fut jamais satisfaite car elle se trouva stoppée en un instant par un tir de projectile de feu et de plomb qui lui fit perdre instantanément la vie. Le tir venait d’un buisson alentour.

Certaines versions affirment que Jouve aurait été sur le point d’acheter le vieux bâtiment, d’autres encore expliquent qu’il y faisait une sieste quand il a été tué…

 En tous cas un  coupable « qui arrangeait pour tout le monde » fut désigné dans l’heure qui suivit l’assassinat. Toutefois de nombreuses personnes du coin restaient sceptiques au fond d‘elles mêmes : elles n’avaient pas toutes oublié la légende ancienne du fantôme de l’alchimiste défiguré, revenant certaines nuits hanter le Préfantasti en poussant d’affreux hurlements de douleur….. Beaucoup supposèrent que le projectile qui tua Jouve serait une pièce de plomb provenant du présumé laboratoire alchimique des deux frères cardinaux…. Alors vengeance d’outre tombe ou fait divers classé ?

Le fantôme  serait-il véritablement et forcément celui d’un des deux frères cardinaux ?

 (Sur le plan historique, les deux frères déménagèrent effectivement au pré-fantasti de Caromb, ils y séjournèrent environ 5 ans, mais ensuite Antonio Barberini devint évêque de Poitiers puis archevêque de Reims, tandis que Francesco son frère devint ensuite le fondateur d’une des plus grandes bibliothèques de Rome).

 Reste-t-on cependant libres d’imaginer dans ce cas qu’après le départ des frères Barberini, le Préfantasti fut repris par un / des alchimiste(s) ?

 Ou encore, le commerce de l’ »élixir de longue vie » leur ayant sans doute attiré la vindicte des guérisseurs locaux concurrents, l’alchimiste fantôme pourrait-il être un concurrent commercial local des frères Barberini ?

La légende ne précise pas non plus ce qu’il a pu advenir du supposé laboratoire alchimique abrité par le manoir du pré-fantasti….

J’ai cru comprendre que cette bâtisse aurait été construite au milieu du 16ème siècle, elle peut donc avoir renfermé d’autres histoires bien avant l’arrivée des frères Barberini.

Ce qui me semble certain, c’est que cette légende conserve encore de nombreuses zones de mystère…

Le terme « pré-fantasti «  vient du provençal « espirit fantasti » (« esprit fantastique » en français moderne)

André de Richaud parla amplement de cette maison hantée dans son ouvrage « la barette rouge «    (davantage d’infos sur le site de Caromb, cf lien ci-dessus)

Visite vidéo de l’intérieur de la maison hantée de Caromb http://www.dailymotion.com/video/x3077k_la-maison-hante-la-pre-fantasti_travel    

D’autres info sur l’historique de la famille  Barberini (et quelques autres détails historiques sur leurs années à Caromb) http://jean.gallian.free.fr/carb2/ch14.html

 

Biblio : "contes et légendes de Provence", N lazzarini

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Benoitreveur - dans Légendes
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : cestbeaulesreves
  • cestbeaulesreves
  • : bienvenus sur ce blog dédié aux mythes, contes et légendes classiques mais aussi à la fantasy et à la science fiction (notamment contes de SF et suites futuristes de légendes, dans mon livre "Les mémoires du galaxytime").
  • Contact

Recherche

Thèmes