Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 janvier 2010 5 08 /01 /janvier /2010 13:21



Cette histoire fait partie de la mythologie de Perse, elle est répertoriée dans « le livre des rois » ( écrit au 10 è siècle) ,

 

 

Dans les temps les plus reculés, hommes bêtes et démons vivaient sur terre. Le premier roi de Perse serait Kioumars Chah, il habitait dans une cité au cœur de la montagne. Il aimait beaucoup son fils Siamak qui était un guerrier vaillant et sage.

Un jour Siamak dit à son père : « père laisse moi aller mettre le Démon Des Ténèbres/Démon Noir hors d’état de nuire : il menace ta vie et ton royaume « 

Il partit à la recherche de ce sombre démon, mais lors du combat Siamak fut tué par ruse.

Quand les sujets du roi ramenèrent le corps de Siamak pour la cérémonie funéraire, le roi avait désormais pour seule raison de vivre son petit-fils nommé Houchang. 

 

Ce dernier était bien décidé à venger son père, au fur et à mesure qu’il grandissait, il présentait de plus en plus de qualités similaires à son père : force courage, bienveillance, etc…

Arrivé à maturité, Houchang annonça à son grand-père que l’heure d’aller prendre sa revanche sur le démon avait sonné.

Le roi rassembla un régiment de soldats et de bêtes féroces pour accompagner Houchang dans sa bataille contre l’armée des démons, en guise d’arme il lui donna la massue de son défunt père.

 

Homme et bêtes de l’armée d’Houchang étaient tous prêts à mourir pour assouvir la vengeance d’Houchang : ils gardaient en effet un bon souvenir de Siamak.

Résolus à venger Siamak quel qu’en soit le prix, ils allèrent à la rencontre du Démon Des Ténèbres.

 

Lorsqu’il dévisagea Houchang, le démon des Ténèbres fut pris de frisson car il voyait bien dans les yeux d’Houchang la colère vengeresse qui l’animait.

Mais en un instant Houchang attrapa le pied du démon et le mit à terre avant de , sans répit, lui porter un coup fatal au cœur.

Houchang était vengé, mais dans toute la plaine et la montagne une énorme bataille fit rage entre l’armée d’Houchang et celle des démons. Les démons utilisaient la ruse, mais les hommes et bêtes d’Houchang leur répondaient par la force et l’habileté, si bien qu’au bout de quelques jours le conflit tourna en faveur de l’armée d’Houchang.

Mais le roi Kioumars mourut peu de temps après la fête célébrant cette victoire. Houchang devint donc roi, il promit de se comporter avec justice et sagesse afin de favoriser la prospérité de son peuple et d’être digne de ses ancêtres.

Ce furent des années de règne paisible.

 

 

Un jour Houchang désormais roi se trouvait sur un étroit chemin de montagne , il tomba nez – à-nez avec un serpent animé par des yeux de braise. Houchang prit une pierre , la jeta sur le serpent qui esquiva et s’enfuit…. Mais ce choc de la pierre provoqua une étincelle qui incendia les feuilles sèches alentour :  Houchang venait de révéler le feu aux hommes !!!

Il savait bien que cette invention du feu permettrait à l’humanité de vivre différemment.

A la tombé de la nuit il donna une grande fête en l’honneur du feu, cet élément qui leur permettrait désormais d’avoir la lumière la nuit et de se réchauffer. Houchang instaura donc un culte du feu puisque pour lui le feu était un cadeau divin.

C’est ainsi que le peuple d’Houchang fit des progrès techniques tels la forge et la fabrication d’outils métalliques. Le roi Houchang apprit aussi à son peuple l’élevage, l ‘agriculture, l’irrigation et la confection du pain.

 C’est ainsi qu’en mémoire d’Houchang les perses célébrèrent le feu à la fête de Sadeh, au centième jour après le début de l’automne, ce qui correspond plus ou moins à la période de Noel.

 

 biblio : "contes de la mythologie persanne" Par Homa Sayar

 

 Je crois qu’Houchang fait partie de ces héros civilisateurs tels le mésopotamien Gilgamesh qui inspira sans doute par le suite Herakles/ Hercule chez les grecs puis les romains : plutôt que les exploits surhumains de ces  héros, je crois que ce sont avant tout les symboliques de l’homme civilisateur  qui découvre le feu, l’irrigation, l’agriculture, etc….

Un peu comme dans le sujet « Achélous » consultable ici    http://www.unblogreveur.net/article-36240388.html

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Benoitreveur - dans Mythes
commenter cet article

commentaires

Nilumel 19/01/2010 13:47


Il est vrai que dans tous les peuples il faut des héros pour rêver, être rassuré, ou s'identifier, mais celui-là est particulièrement courageux et attachant. Merci pour cette belle légende.


Benoitreveur 25/01/2010 14:53


les héros je crois nque c'est souvent pour s'identifier ou se rassurer, parceque pour rever y a pas forcément besoin de légendes avec des héros


Présentation

  • : cestbeaulesreves
  • cestbeaulesreves
  • : bienvenus sur ce blog dédié aux mythes, contes et légendes classiques mais aussi à la fantasy et à la science fiction (notamment contes de SF et suites futuristes de légendes, dans mon livre "Les mémoires du galaxytime").
  • Contact

Recherche

Thèmes