Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 décembre 2009 3 23 /12 /décembre /2009 17:15



Hans Trapp, cet espèce de père fouettard, est un personnage récurrent du légendaire cortège Lorrain et Alsacien pour les fêtes de fin d’année. (donc accompagné de Saint Nicolas et du « Christkindel »)

 

 

le Hans Trapp d’Alsace, source image  : http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/1/16/Hans_Trapp.jpeg

 

 

En Lorraine et en Alsace le père fouettard est tout de noir vêtu, une sorte de bourreau flagellan , autre nom lorrain pour le père fouettard : Ruppelz.

(NB : il existe d’autres célèbres histoires de flagellans en Alsace….. …)

 

En Lorraine,  c’est très similaire à une histoire liée à Saint Nicolas : l’histoire d’une sorte de boucher très sanguinaire, qui emprisonna des enfants pour les découper en morceaux, trois ans plus tard, Saint Nicolas, ce célèbre évêque, passait par là. Il trouva les enfants découpés en morceaux , il ressuscita les enfants et punit ce boucher…

Saint Nicolas est très lié à la Lorraine, de nombreuses légendes régionales lui sont attribuées.

Le boucher correspond sans doute quelque peu à l’archétype légendaire de l’ogre qui mange les enfants….

 D’ailleurs pour ceux qui jouaient à « Diablo » je me demande si le « butcher » qui est l’ogre balèze à battre dans les premiers niveaux du jeu n’est pas inspiré de cette légende.

 

 

(l’intro au “butcher” dans “Diablo 1”)

 

 

le “butcher “ en personne dans le jeu….

 

 

En Alsace Hans Trapp correspondrait à une créature mi-croquemitaine mi-ogre mi-épouvantail, le « Christkindel » le trimballe avec lui à Noel  et le délègue pour punir les enfants pas sages, Hans Trapp a également le même sale  boulot à accomplir pour la tournée de Saint Nicolas du 6 décembre. De par le coté croqueur d’enfants, il y a une similitude avec l’histoire lorraine du boucher.  La phrase typique pour avertir les enfants pas sages « pass auf , der Hans trapp kommt ».  

Pendant qu’Hans Trapp se charge du travail ingrat qui lui a été délégué ; le Christkindel et Saint Nicolas distribuent généreusement les cadeaux aux enfants.

Les gens rattachent cette histoire à celle d’une personne qui aurait réellement existé, mais les versions divergent sur les origines de cet Hans Trapp alsacien :

 

1) Certains pensant à un dénommé Hans von Throta qui était un maréchal sanguinaire qui terrorisait les gens dans les années 1730.

 

2) Pour d’autres cela viendrait du verbe « trappen » , qui est un peu comme l’anglais «to  stomp » c’est l’idée de taper du pied pour chasser les mauvais esprits.

 

3) Cet « Hans Trapp «  serait selon certains un homme de Thuringe des années 1400 répondant au nom de Jean de Trapp ( donc Hans (von ? ) Trapp) . Cet homme aurait été une sorte de sorcier alchimiste , roublard de surcroit qui aurait spolié les propriétés  de braves gens par ses mensonges.

 Le biais utilisé par cet homme pour effectuer ces spoliations fut sa forte influence, (de nos jours on apelle ça « reseautage «  et ca fait « tendance » d’avoir son reseau..... bon je veux pas non plus jouer les "vieux cons réacs" puisque tout le monde n'utilise pas son "réseau" à des fins égotiques critiquables.....)

Mais le vase déborda lorsqu’il spolia une abbaye. Il fut donc excommunié. Désormais rejetté de toutes parts ( alors que de nos jours, assez souvent,  plus on a de fric plus on intéresse de monde) Il s’était construit un abri au dessus du Geisberg, et devenant de moins en moins humain , limite fauve, il devint cannibale et voulut manger un enfant de dix ans après l’avoir découpé en morceaux (ce découpage en morceaux, glauque à souhait est donc un trait commun avec la version  du boucher de Lorraine). Mais la légende raconte qu’ au moment de faire cuire les morceaux de l’enfant il fut tué par un éclair que Dieu lui lança en punition de ce crime.    (cette version mêle sans doute légende et réalité)

 

 




Sur ce,   je vous souhaite un joyeux Noel

      Biblio , les ouvrages de Seignolle sur les légendes d'Alsace

NB : Hans Trapp est intégralement sous l’autorité de Saint Nicolas et du Christkindel et n’a aucune autonomie par rapport à eux, sans doute est ce là la punition pour ces tristes forfaits.

 

Le « Christkindel «, plus ou moins équivalent à l’ »enfant Jésus »,   n’est pas vraiment spécifique à l’Alsace puisque j’ai déjà vu en Baden Wurtemberg un marché de Noel qui était nommé « Christkindelmarkt ».

Quelques équivalents  d'Hans Trapp dans d'autres régions germaniques : Ruprecht, Krampus…



 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Benoitreveur - dans Légendes
commenter cet article

commentaires

Nilumel 04/01/2010 20:13


je connaissais la légende de de Saint Nicolas et du Christkindel, mais pas celle de ce méchant Hans Trapp. Et je me souviens aussi de ce butcher qui me terrorisait dans Diablo1, hé! hé!


Benoitreveur 08/01/2010 14:32


ah ouais c'est vrai que ce butcher il était dur à battre mais en plus il était plutot gore hahhaha


Présentation

  • : cestbeaulesreves
  • cestbeaulesreves
  • : bienvenus sur ce blog dédié aux mythes, contes et légendes classiques mais aussi à la fantasy et à la science fiction (notamment contes de SF et suites futuristes de légendes, dans mon livre "Les mémoires du galaxytime").
  • Contact

Recherche

Thèmes