Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 décembre 2009 4 10 /12 /décembre /2009 17:16



      

Les début d’une magicienne redoutable et retorse

 

Circé était une magicienne de la mythologie grecque. Selon les uns elle serait fille du Soleil et de la nymphe océanide Persa, et selon d’autres elle aurait le Jour et la Nuit pour parents.

Elle était passionnée, voire obsédée de magie, si bien qu’elle se livrait sans cesse à de nouvelles expériences pour mettre en pratique ses pouvoirs magiques et s’en inventer des nouveaux.

Elle était capable de décrocher les étoiles du ciel, mais sa plus grande spécialité c’était les empoisonnements et filtres magiques divers.

Elle utilisait sa magie dans le principal but de satisfaire son intérêt personnel. A la différence des sorcières, le physique de Circé était plutôt jeune et agréable, atout dont elle s’est servie plus d’une fois pour parvenir à ses fins.

Elle empoisonna son mari, le roi des Sarmates,  qui mourut ainsi. Ce crime odieux contraignit Circé à s’exiler : elle monta dans le mythique char du Soleil qui la mena en Etrurie (d’ou le « cap de Circé »).

Une fois en pays étrusque, elle vécut dans un palais enchanté dans lequel elle perfectionna ses recherches en matières de sortilèges et autres breuvages magiques ou empoisonnés.

Puis elle élit domicile sur l’ile d’Aea.

Picus le roi d’Italie, fut transformé en pivert par Circé : Picus refusait de quitter sa femme pour aller avec Circé.

 

 

Scylla

 

 File:Scylla Louvre CA1341.jpg

Scylla: source image http://commons.wikimedia.org/wiki/File:Scylla_Louvre_CA1341.jpg

 

Ce fut Circé qui transforma Scylla en monstre : Circé était éprise de Glaucus ( un dieu mi-homme mi-poisson du royaume sous marin de Poséidon), mais la belle Scylla tournait autour de Glaucus. Folle de rage et de jalousie, Circé imposa une métamorphose terrifiante à Scylla qui perdit alors définitivement sa forme humaine : elle versa un de ses filtres magiques « faits maison » dans la fontaine où allait se baigner Scylla. En rentrant dans l’eau , Scylla fut alors changée en créature à six têtes et six griffes, de plus des chiens se mirent à sortir de son ventre, poussant sans cesse d’horribles aboiements qui lui valurent d’être désormais systématiquement fuie par les passants. Effrayée et dépîtée, Scylla se jeta dans la mer à hauteur du détroit de Sicile…. Depuis ce monstre légendaire sévit dans ce détroit, en face de son « pendant ».

 

Charybde formant ce détroit en binôme avec Scylla  quand à lui n’a pas été puni par Circé mais par Zeus.

Dans l’expression « passer de Charybde en Scylla » certains y voient une allusion à la fameuse « loi de Murphy/loi de l’emmerdement maximum » ( en gros quitter des problèmes pour en avoir de nouveaux) , en effet selon d’autres,  entre Charybde et Scylla , ce serait Scylla le plus terrible des deux…

 

En tous cas Scylla  se vengea de Circé puisque sous sa forme monstrueuse elle attaqua les vaisseaux d’un des amants de Circé : le célèbre Ulysse.

 

 

La rencontre avec Ulysse

 

 Ulysse arriva sur l’ile d’AEa , il fut l’amant de Circé , mais finalement il la laissa tomber.  Il eut deux enfants avec Circé ( Agrius et Latinus selon les uns).

Mais  selon d’autres les enfants d’Ulysse et Circé seraient trois : Latinus, Télégone et une fille : Cassiphoné   (article « Télégone » ici http://www.unblogreveur.net/article-28674282.html )

 

Avant sa liaison avec Circé,  Ulysse avait réussi à déjouer une tentative d’empoisonnement de Circé : grâce à une herbe spéciale que lui avait conseillée Hermès (le « moly » très exactement) ; Ulysse neutralisa ainsi la solution aqueuse que Circé lui avait donnée à boire….

 

Circé usa de ses sortilèges pour charmer les compagnons d’Ulysse et les transformer en porcs et en fit ses esclaves….. (Ulysse avait du son salut face aux séductions des sirènes  uniquement au fait qu’il était attaché au mat et avait dit aux compagnons de se boucher les oreilles et de ne surtout pas le détacher), à la différence des sirènes qui usaient de leur chant pour ensuite détruire les bateaux des voyageurs charmés, Circé quand à elle semblait aimer avilir ses victimes (le fait de transformer en porcs les compagnons renvoit probablement au fait qu’elle a usé d’affect culpabilisant et de mépris concernant leurs envies, alors qu’elle avait elle même créé ces envies).  Visiblement elle faisait beaucoup plus durer les souffrances de ses victimes que ne le faisaient les sirènes…(même si l’appat utilisé par les sirènes était à peu près le même)

Circé représente sans doute une critique des gens qui se reposent uniquement sur  leur séduction (ou leur flatterie)  afin d’obtenir ce qu’ils veulent des autres et de les mettre à leur botte.

 

 

 

 

source image http://www.latigrec.ch/f/alte_sprachen/odysseus/images/Kirke.jpg

ci dessus : Ulysse menace Circé afin qu’elle rende leur forme humaine à ses compagnons

 

 

Bien que particulièrement vicieuse et malintentionnée, Circé était vénérée comme une déesse sur l’Ile d’Aea, de plus un monument dédié à Circé se trouve sur une île près de Salamine (certes les dieux grecs ne sont pas des saints ni des gentils enfants de choeur, mais avec Circé le vice calculateur et l’ivresse de contrôle sur autrui  à des fins égotiques atteignent vraiment des sommets et  c’est à cause de ce coté particulièrement vicieux que les dieux de l’Olympe refusèrent à Circé le statut d’immortalité, bien qu’elle avait des adorateurs).

 

Mais il y existe deux élément faisant nuancer le tableau : on attribue aussi à Circé certains prodiges ( visiblement des guérisons miraculeuses et autres choses dans le genre) comme quoi, quand elle voulait elle n’était pas cent pour cent maléfique….

De plus, quand Ulysse quitta Circé, elle lui conseilla d’aller aux enfers voir le devin Tirésias afin de savoir quel serait le meilleur chemin permettant de rentrer enfin  chez lui à Ithaque

Pour la petite histoire, ce fut Télémaque, le fils d’Ulysse, qui tua Circé.

 

 

ULYSSE REVISITE PAR JEAN CHALOPIN ET BERNARD DEYRIES

 

 

 

Dans la version SF « 31ème siècle qu’est « ULYSSE 31 », « Circé la magicienne » est un des quelques épisodes qui prend pas ou peu de libertés par rapport au mythe grec….

On y voit l’Odysseus arriver sur la planète de Circé, elle transforme les compagnons en porcs , mais le dénouement se situe autour d’une sorte de tour gigantesque…. (représentant la soif maladive de tout savoir et de pouvoir dont Circé souffrait : elle accumulait les données et informations dans cette tour )…. Bien entendu, comme souvent dans ce dessin animé le sage et  rusé Ulysse réussit à s’en sortir et Circé finit  par être victime de ses propres vices et mauvais tours,   c’est un de mes épisodes préférés de cette série culte…. (« Charybde et Scylla » fait l’objet d’un autre épisode dans « Ulysse 31 »)

 

 

un extrait de la traduction anglaise de la série: Ulysse découvre la tyrannie de Circé et son obsession de vouloir être omnisciente….

 

 

Cette obsession de tout vouloir savoir qui caractérise Circé  me semble avoir été beaucoup plus mise en avant par Jean Chalopin (qui prête ses traits barbus au Ulysse du dessin  animé) et Bernard Deyries ( les deux concepteurs de ce dessin animé franco-japonais mais aussi d’ »Inspecteur Gadget » et des inoubliables « Cités d’or ») que ne le fait le mythe grec…

Sans doute cet épisode montre-t-il une extrapolation moderne de la passion débordante voire obsessionnelle que nourrissait Circé pour les bénéfices qu’elle comptait tirer de sa magie ?

 

(je ne dis pas qu’il ne faut pas être curieux, mais tout vouloir savoir m’a l’air de pouvoir revenir à tout vouloir contrôler, je juge donc cela d’autant plus pathologique et égotique que l’omniscience n’est évidemment pas humaine)

 

 

 

 

 

 

dédicacé aux fans de Nono le petit robot   -)

 

 Biblio : les ouvrages de Commmelin et de J Schmidt sur la mythologie grecque et romaine. 

 

 

 

 

 


 

Partager cet article

Repost 0
Published by Benoitreveur - dans Mythes
commenter cet article

commentaires

SAD 11/12/2009 15:45


je passe en courant, je t'ai remis un prix, tu peux venir le chercher chez moi!!!


Benoitreveur 12/12/2009 20:57


ok j'irai voir


Présentation

  • : cestbeaulesreves
  • cestbeaulesreves
  • : bienvenus sur ce blog dédié aux mythes, contes et légendes classiques mais aussi à la fantasy et à la science fiction (notamment contes de SF et suites futuristes de légendes, dans mon livre "Les mémoires du galaxytime").
  • Contact

Recherche

Thèmes