Lundi 20 février 2012 1 20 /02 /Fév /2012 17:24

 

 

 

Charybde et Scylla représentent deux dangereux obstacles et créatures pour les marins de la mythologie grecque (et parfois romaine), Scylla est la plus redoutable des deux.

Charybde et Scylla correspondent à un passage maritime difficile entre l’Italie et la Sicile, dans le détroit de Messine : un écueil face à un récif, qui veut éviter l’un risque de se retrouver précipité sur l’autre.    

CHARYBDE

Charybde engloutit les navires trois fois par jour, puis les recrache trois fois par jour également. Elle est fille de Poséidon et de Gaia. Elle vola à Hercule ses bœufs (qu’il avait lui-même subtilisés à Géryon). En punition, Zeus foudroya Charybde et la jeta dans le détroit de Messine, en face de Scylla qui s’y trouvait déjà. Charybde constitue avant tout un gouffre marin et semble  représenter, plus encore qu’un monstre mythologique, la fureur dangereuse des vagues et tourbillons de la mer. Les descriptions de l’apparence de ce monstre semblent rares, voire inexistantes. Circé expliqua à Ulysse que même Poséidon ne pourrait pas survivre si le gouffre de Charybde le happait.

SCYLLA

Scylla était à l’origine une jolie nymphe convoitée de tous. Les versions divergent sur les origines de Scylla. Selon les uns , ses parents seraient Typhon et Echidna et selon les autres , Phorcys et Hécate (ou encore dans d’autres versions Phorbas et Hécate,ou même le dieu-fleuve Crataeis, Lamia, Triénus, Dymos) .

Son histoire avec Glaucos nous explique comment Scylla devint monstre.

Glaucos (un dieu marin)  se trouva frappé par la beauté de Scylla. Malheureusement pour lui, il réalisait difficilement que les gens de la terre ferme le trouvaient hideux, lui qui satisfaisait aux critères de beauté subaquatiques (il était mi-homme mi-poisson, comme Triton). De plus la beauté de Scylla avait exacerbé l’égo de cette dernière qui prenait plaisir à éconduire ses prétendants, se jugeant elle-même « trop bien pour eux ».

Elle était amie avec les néréides et se plaisait à leur parler des prétendants qu’elle éconduisait.

Un jour Glaucos aperçut donc Scylla se baignant dans un petit plan d’eau  (ou, selon les versions, dans une petite crique ou une fontaine). La nymphe le fuit , il ne lui plaisait pas et il éprouvait des difficultés à admettre cette évidence, lui dont les déclarations à Scylla restaient dédaigneusement rejetées, voire raillées par la nymphe.

Glaucos alla donc voir la magicienne Circé  dans son palais et lui conta son malheur (mon article « circé la magicienne » ici http://benoitreveur.over-blog.com/article--circe-la-magicienne-40931902.html). La magicienne fut touchée par son récit et tomba ainsi amoureuse de lui. Elle promit à Glaucos une solution : elle lui fit croire qu’un breuvage rendrait Scylla amoureuse de lui. Glaucos , enthousiaste prit la fiole que lui remit Circé. Cette dernière avait bien évidemment dissimulé à Glaucos le fait que cette boisson magique n’était pas un filtre d’amour, mais , devenue jalouse de Scylla, Circé avait eu envie de jouer un tour cruel a sa prétentieuse rivale.

Glaucos versa le breuvage dans cette eau (ou la crique ou la fontaine, selon les versions) où Scylla avait pour habitude de se baigner. Il ne restait plus qu’à attendre…… Quand Scylla, fidèle à son habitude, vint s’y baigner, quelle ne fut pas la stupeur :

Le contact de sa peau avec le breuvage la changea en monstre…..  

Voici une petite description de la créature qu’était devenue Scylla :  à hauteur de sa ceinture sortaient six têtes de chien et six pattes avec des griffes.  Chacune des têtes canines possédait trois rangées de dents et rugissait comme un lion.

Elle qui se montrait si orgueilleuse, quelle forme de beauté lui restait-il désormais ? Dépitée et effrayée par sa nouvelle apparence, scylla partit  dans la mer et s’installa sur un rocher dans le détroit de Messine. Scylla exprimait sa rancœur en dévorant les marins qui passaient par là.

Selon certaines versions Circé conseilla à Glaucos de renoncer à l’idée de philtre d’amour et de se concentrer sur une femme consentante. Glaucos refusant de s’y résigner, Circé se vengea elle-même en empoisonnant l’eau du bain de Scylla.

Fichier:Scylla Louvre CA1341.jpg

Scylla (source image (wikipedia)

HEROS GRECS AYANT RENCONTRE SCYLLA

Heraklés/hercule :

Héraklés aurait rencontré  et tué Scylla afin entre autres de venir en aide aux nombreux marins que scylla terrorisait et massacrait. Mais voici ce qui attisa la colère d’Heraklès et le fit passer à l’action :  Scylla aurait volé à Heraklés ses « bœufs de Géryon » et en avait mangé quelques uns  ( ils sont récurrents ces bœufs-là ….). Mais les dieux ne l’entendirent pas de cette oreille : selon les versions, Glaucos ou Phorcys ressuscita Scylla. Cette dernière étant d’ascendance divine , elle ne pouvait périr ainsi…. Scylla continua donc comme avant à massacrer les marins passant dans le détroit de Messine (sans doute les dieux donc envie que scylla paye éternellement le prix de son orgeuil ?? Ou Glaucos voulut –il ressusciter scylla par compassion ou par souvenir de son amour pour elle ??) Certaines versions expliquent que Scylla , une fois ressuscitée serait devenue une déesse plus grande que Perséphone.

Théesée

Il est parfois dit que Thésée lui aussi parvint à survivre au détroit de Charybde et Scylla quand il faisait partie de l’équipage de l’Argos.

Jason

Jason et ses compagnons sur le navire Argos,  dans leurs dernières aventures, passèrent par le détroit de Charybde et Scylla, ils s’en sortirent vivants grâce à l’aide de Téthys et ses néréides  (ou nymphes ?) qui , sur ordre d’Héra, guidèrent l’Argos à travers le détroit. 

Ulysse

Ulysse finit par retourner à Ithaque, mais auparavant  la quasi  totalité de la flotte d’Ulysse périt en route lors de l’Odyssée.  Lors de l’épisode de Charybde et Scylla (un des derniers de l’Odyssée ), six personnes de l’équipage d’Ulysse furent tués par Scylla qui se vengeait alors de Circé (la magicienne ayant été amante d’Ulysse, Télégone étant le fils d’Ulysse et Circé). Le navire d’ Ulysse s’en sortit ,aidé par les conseils que Circé lui avait prodigués sur ce détroit  ( Il semblerait aussi que le navire d’Ulysse était favorisé par la déesse Athéna…). Circé lui avait expliqué que dans ce détroit il restait préférable de passer par Scylla, donc être certain de perdre quelques membres d’équipage, plutôt  que de courir le risque hypothétique  de tous périr (par le gouffre de charybde). Circé lui précisa que Scylla étant immortelle, le seul moyen de s’en sortir était de naviguer avec vitesse  en passant le plus près possible de la paroi rocheuse. Elle lui conseille aussi de prier Crataeis (un des présumés parents de Scylla) afin de mettre plus de chances de son coté lors de cette tentative.

HEROS ROMAINS AYANT RENCONTRE SCYLLA

Enée, conseillé par le devin Hélénus, parvint à échapper au piège de Charybde et Scylla. (La description que  Virgile fit de Scylla est celle d’ une hydre à buste humain)

DANS LA SF :

« Charybde est Scylla » est le titre du 11ème épisode d’ « Ulysse 31 »


l’épisode télé adapté en version BD source image http://www.bedetheque.com/album-98866-BD-Charybde-et-Scylla.html

Point de mer ni de monstres grecs dans cet épisode, mais plutôt des vaisseaux spatiaux naufragés , des planètes perdues et des robots dans cette version  SF librement inspirée du  mythe de Charybde et Scylla.

 Dans cet épisode , l’Ulysse du 31ème siècle, après avoir répondu au SOS d’un vaisseau spatial en perdition,  se retrouve pris au piège entre deux planètes : l’une brûlante et l’autre glacée…. Ulysse ne tarde pas à s’apercevoir qu’il s’agit d’un faux SOS lancé par les dieux de l’Olympe, afin de faire croire à Ulysse qu’un vaisseau terrien est dans le secteur.. Le soi disant naufragé terrien est en fait un robot  à la solde des malfaisants « tridents   de Poseidon »,    le cyborg ne tarde pas à s’en prendre à la navette de Télémaque pendant qu’Ulysse est déjà pris en tenaille magnétique entre les planètes Charybde et Scylla…..

A L’HEURE ACTUELLE

« Tomber de Charybde en Scylla » est une expression courante nous venant de la mythologie grecque. Elle signifie quitter une situation difficile pour tomber dans de nouveaux problèmes n’ayant rien à envier à la situation précédente. Charybde est  la moins dangereuse des 2.une petite vérification google sur des sites d’étymologie et expressions me l’a confirmé.

 

Wikipédia analyse également  la signification de  »Charybde et Scylla »,  il y est écrit : «  l'expression tomber de Charybde en Scylla, qui signifie « aller de mal en pis ». Plus précisément Charybdesymbolise le « tout ou rien », la mort pour tous ou la vie pour tous, selon un jeu de probabilité. Et Scylla incarne la mort certaine pour une partie de l'équipage, mais la vie pour les autres. Il s'agit d'un choix entre le sacrifice calculé ou l'avenir aléatoire de la vie de tous. » (source wikipédia).

 Je crois cette analyse assez pertinente, si l’on compare avec les indications que Circé donna à Ulysse… Mais je ne crois pas certain à cent pour cent que Scylla puisse signifier le sacrifice calculé : Circé conseille à Ulysse de prier le parent de Scylla, dans l’espoir que Scylla ne tue pas tout l’équipage.

Cet article contient vraisemblablement son lot d’oublis et inexactitudes, mais voilà l’état actuel de mes recherches. .

Sources :

Commelin "mythologie grecque et romaine"

-Jean-Claude Belfiore : « grand dictionnaire de la mythologie grecque et romaine » (ed. Larousse)

Homère (chant 12 de l’odyssée)

Virgile (l’Enéide)

 Edith Hamilton (« la mythologie » éditions Marabout)

-Joêl Schmidt : « dictionnaire de la mythologie grecque et romaine » (ed. Larousse/France loisirs)

 

- wikipedia

 

 


Par Benoitreveur - Publié dans : Mythes
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Derniers Commentaires

Thèmes

Créer un Blog

Calendrier

Juillet 2014
L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      
<< < > >>

Recherche

 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés