Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

cestbeaulesreves

Bienvenu(e)s sur ce blog dédié aux mythes, contes et légendes classiques mais aussi à la fantasy et à la science fiction (notamment contes de SF et suites futuristes de légendes, dans mon livre "Les mémoires du Galaxytime").

Panacée




   

Dans la mythologie Grecque, Panacée est à ne pas confondre avec le dieu Pan (malgré une probable similarité étymologique,  le préfixe grec« pan » signifiant « tout »). Panacée est la fille d’Asclépios et de Lampétie



Asclépios était le dieu de la médecine représenté avec son bâton enlacé par un serpent : le caducée des médecins.  Le serpent symbolisant la mue , le renouveau. Asclépios fut formé en médecine par le fameux centaure Chiron.  Asclépios était si doué en médecine qu’il soignait les maladies  et ressuscita même des morts , dont Glaucos, Tyndare et Hyppolite. Hadès se plaignit donc de perdre des sujets dans son royaume des morts (mais Hadès régnait aussi sur le sommeil, et via sa femme Perspéhone, sur certaines formes de naissance et d’abondance), c’est ainsi que Zeus punit le zèle excessif d’Asclépios en le foudroyant : ce fut la mort d’Asclépios.
Lampétie, fille d’Hélios, devait garder les troupeaux d’Hélios, mais quand les compagnons d’Ulysse dévorèrent des membres du troupeau, Hélios fou de rage tua Lampétie et sa sœur en les foudroyant.


 



     
Lampétie et Hélios : illustration de John Flaxman pour l'Odyssée, 1810   source : wikipédia



Au moyen de ce qui est nommé « les simples », Panacée guérissait toutes les maladies.


Cette  Panacée n’est évidemment qu’un mythe, reflétant sans doute les « fantasmes » et craintes des gens. Par extension, « panacée «  est aujourd’hui une façon de désigner une « solution à tous nos problèmes ». (l’expression me semble donc plutôt ironique)

Mais je pense « enfoncer une porte ouverte » en affirmant qu’il est illusoire et dangereux de croire que les prêtres, les psys , les « sages »  de tous bords ou les divers systèmes (philosophiques, spirituels, religieux etc..) puissent constituer une « panacée ».   

En effet , même en virant les charlatans et les systèmes bidon, les « meilleurs «  systèmes ou  spécialistes divers, aussi excellents soient-ils dans leur propre domaine, ne pourront jamais résoudre ou solutionner à notre place tous nos problèmes.

De plus, le système ou la personne ne possédant pas la moindre faille ou imperfection est évidemment loin d’exister… (mais les gens se mettant à « tout ramener dans la vie à un seul principe ou système » s’en souviennent-ils ?  Ce pas est vite franchi, certains systèmes ayant le chic pour se rendre séduisants…)

Concernant la médecine, puisque c’est le sujet de départ : je me souviens avoir entendu un jour un médecin expliquer que selon lui, l’être humain étant mortel,  la médecine peut au mieux identifier ou « formuler » des problèmes mais en aucun cas résoudre tous les problèmes du corps humain. (sinon, à mon avis, à un certain stade, la démarche « pro panacée » reviendrait à jouer à « Frankenstein ») 

 

 

biblio : le célèbre ouvrage de mythologie grecque et romaine  de Commelin 

 

 

 

 

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article